ACTUALITÉS 
 
NOUVEAU DOSSIER : ETIENNE BOSSUT
 

Inscrit dans la scène artistique depuis le début des années 80, Etienne Bossut utilise la technique classique du moulage mais façonne avec du polyester, (de la résine et de la fibre de verre) des répliques colorées  de nos objets. Ready-made en apparence, « faits-main » en réalité, les œuvres de l'artiste questionnent la fabrication d'objets en série dans la société industrielle, explorent les multiples aspects de la réalité, et ironisent sur le rapport entre l'objet de ses représentations.  Pourtant, ce n'est pas dans la fidélité de la réplique que réside l'intérêt premier de cette démarche, mais plutôt dans le trouble qu'elle produit dans le déplacement conceptuel, accordant de surcroît à l'original la reconnaissance de son immortalité.

Elisa Rigoulet, 2010
 

 
NOUVEAU DOSSIER : ANGÉLIQUE LECAILLE
 
« Dans l'antichambre de l'expérience esthétique que promet la virtuosité du travail à la mine de plomb sur grands formats, ne devrait-on pas considérer la technique, le sujet, les références et peut-être cette humeur comme autant de moyens empruntés au passé pour ré-interroger la pertinence du medium ? Angélique Lecaille met le dessin à l'épreuve du présent – jusqu'à épuisement de la feuille et de la main. Que peut le dessin, quel « mot nouveau » le noir peut-il formuler face à ce présent traversé par des flux à grande vitesses d'images hyper-réelles, quand le monde menace de disparaître sous sa propre reproduction (comme y sont destinées les grottes répliquées pour les besoins du tourisme), de disparaître, enfin, après l'épuisement de ses ressources et le dérèglement de la nature (comme le prédisent les films catastrophes dont les scenarii sont pris aux sérieux par les climatologues), un monde à l'aube de la catastrophe ? »

Extrait du texte Le dernier dessin de Julie Portier, mars 2015. Texte écrit à l'occasion de la publication du dossier d'Angélique Lecaille sur le site de Documents d'Artistes Bretagne. http://ddab.org/fr/textes/Lecaille
 

 
CORENTIN CANESSON, SAMSON ET DALILA
Exposition dans le cadre des Chantiers-Résidence, du 7 février au 2 mai 2015 à Passerelle, Centre d'art contemporain Brest.
 
Au commencement, il y a un titre : Samson et Dalila. Référence biblique par excellence, il évoque autant une histoire de la peinture classique que le thème éculé de l'aventure amoureuse qui finit mal, en général. Contrairement à l'usage qui consiste à nommer la pratique une fois celle-ci réalisée, ce titre, Corentin Canesson l'avait choisi avant de débuter sa résidence à Brest. Il devient alors le point de départ à partir du quel l'exposition s'est construite, hypothèse qui irrigue le travail.
Extrait du communiqué de presse



>>>Voir une documentation sur la résidence de Corentin Canesson sur le site des Chantiers-Résidence
 
   
Documents d'Artistes Bretagne édite en ligne des dossiers réalisés avec des artistes visuels vivant en Bretagne.
Les dossiers présentent des biobibliographies, des textes
et de nombreux documents visuels et sonores.

DDA Bretagne est membre du Réseau documents d'artistes.
En Provence-Alpes-Côte d'Azur,
en Rhône-Alpes, en Aquitaine et en Bretagne, le Réseau documents d'artistes active une plate-forme documentaire commune pour la communication du travail des artistes en France et à l'international.
Le Réseau documents d'artistes est membre du CIPAC, fédération des professionnels de l'art contemporain.

Tous droits de reproduction et de diffusion réservés.

Documents d'Artistes Bretagne bénéficie du soutien
de : Ministère de la Culture et de la communication - DRAC Bretagne, Conseil Régional de Bretagne,
Conseil Général du Finistère
, Conseil Général des Côtes d'Armor,  Département d'Ille et Vilaine, Ville de Brest, Brest Métropole Océane, Ville de Rennes




Membre du réseau Art Contemporain en Bretagne.

DDAB est situé au Centre d'art Passerelle à Brest.